La pollution de l’air tue 7 millions de personnes dans le monde chaque année. Les conséquences sur la santé ne sont plus à démontrer. Il s’agit d’un facteur de risque majeur à l’origine de cancers, d’AVC et de maladies pulmonaires. Face à cette situation, chaque personne peut agir afin de limiter les dégâts.

Tout le monde peut agir à son échelle

Chaque personne contribue à la pollution de l’air tous les jours. Pour agir, nul besoin d’attendre les collectivités, tout le monde peut réduire la pollution atmosphérique. Pour atteindre ce but, il suffit d’adopter quelques habitudes au quotidien. Réduire la pollution atmosphérique à son échelle c’est possible. En allant au boulot par exemple pourquoi ne pas prendre le métro ou le train ? Prendre les transports en commun permet de faire baisser l’émission de gaz carbonique dans l’air. Si le lieu de travail est proximité, aller à pieds est une option parfaite. C’est l’occasion de faire du sport tout en protégeant l’environnement.

Réduire la pollution atmosphérique causée par la voiture

Pour ceux qui ne peuvent pas se passer de leur voiture, rien n’est perdu ! En effet, il suffit d’adopter les bons gestes. Déjà, il faut prendre bien soin de son véhicule. Une automobile mal entretenue pollue beaucoup plus. Lors des déplacements, les trajets les plus courts sont à privilégier. Dans le quartier, il est plus intéressant de marcher à pieds ou de prendre le vélo. Les plus généreux peuvent même faire du covoiturage. Offrir des places gratuites peut dépanner les amis, mais c’est aussi pratique pour protéger l’environnement.

Consommer mieux pour réduire la pollution atmosphérique

La consommation est un levier de taille pour réduire la pollution atmosphérique. Les produits qui viennent de pays étrangers éloignés sont très nuisibles. Ils sont surtout transportés en bateau ou en avion. Le gaz rejeté est donc élevé. La solution est de choisir le commerce de proximité. De plus, acheter les produits locaux est bénéfique au développement économique de la localité. Justement en faisant les courses, il est primordial de réduire les emballages plastiques. Ils ont aussi un impact négatif sur la qualité de l’air.

Les petits gestes à adopter au niveau de la maison

A la maison, il faut éteindre les lumières quand il n’y a personne dans une pièce. Et les appareils doivent être débranchés lorsqu’ils ne sont pas utilisés. Le plus important est de tirer profit au maximum de la lumière naturelle et éviter tout usage intensif des lampes. Limiter l’utilisation du chauffage et de la climatisation permet également réduire la pollution atmosphérique. L’aération du logement est tout aussi importante. Renouveler l’air permet de réduire la concentration des polluants.

Catégories : Ecoattitude

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *